>Crédit Auto Le Moins Cher avec Simulation
image Follow Us:

La négociation du crédit auto

La négociation du crédit auto

Acheter une voiture n’est pas une chose simple surtout quand le montant à payer dépasse votre capacité financière quotidien et est généralement bien supérieur à votre budget. C’est pourquoi, le plus souvent, il est possible de contracter un prêt auto pour financer cette acquisition que ce soit pour un véhicule neuf ou pour un véhicule d’occasion. C’est surtout le taux du crédit que l’on va essayer de négocier.

Un prêt auto peut s’étaler sur 24, 48 ou même 60 mois. Il n’est pas obligatoire de disposer d’un apport personnel pour souscrire un prêt automobile personnel mais il est évident que plus l’apport initial sera important et plus le montant du prêt baissera. Cela permettra de faire baisser le coût total du crédit et d’avoir des conditions plus avantageuses. On considère qu’avec un apport minimum de 10 à 20 % du montant total de l’achat, le crédit sera plus facilement négociable qu’avec un apport de zéro.

Lors d’un crédit automobile, les taux sont souvent élevés mais il faut garder à l’esprit que les taux d’intérêt peuvent toujours être négociés à la baisse. La concurrence est un très bon moyen pour cela. En allant voir différents établissements et en le faisant savoir, vous aurez un premier moyen de pression.

Il faut comparer les taux d’intérêt effectif globaux ou TEG qui prennent en compte les frais de dossier, les frais de timbres ainsi que l’assurance décès.

Même si les tarifs des constructeurs automobiles sont plus élevés, il faut savoir qu’ils proposent des crédits « tout compris » avec la maintenance et l’entretien qui s’avèrent forts utiles sur un véhicule, qu’il soit neuf ou d’occasion.

En fonction de ses possibilités, il faut chercher à diminuer le plus possible la durée du crédit. Plus il sera court et moins le montant total sera élevé. Les taux d’intérêt pour des périodes relativement courtes (entre un et deux ans) sont souvent plus bas.

On peut également négocier les frais de dossier ainsi que les pénalités de remboursement anticipé. On négocie également directement avec le concessionnaire pour le prix de la voiture elle-même ; là encore, on fait jouer au maximum la concurrence en notant les différentes offres.